Ready for Tomorrow
Ready for Tomorrow met à l’honneur les initiatives pensées au plus fort de la crise pour parer les urgences du moment ou pour préparer le monde du travail de demain. Le projet fait la part belle aux actions humaines, quelles qu’elles soient, pourvu qu’elles témoignent de l’agilité et de l’intelligence collective de nos organisations. Car nous sommes tous les actrices et acteurs de l’entreprise de demain.
#ReadyforTomorrow

Ne manquez aucune parution
de Ready for Tomorrow

Gatien Laloux, CEO de XLG :
L’éthique, la boussole des décisions du groupe  

Gatien Laloux est CEO chez XLG, société de services aux entreprises et aux particuliers de 8.200 collaborateurs et collaboratrices. La société est active dans les services de nettoyage et de maintenance pour l’industrie, les missions de Facility Management, la rénovation de bâtiments et les services à domicile réservés aux particuliers. Malgré sa grande taille et les moyens d’un grand groupe, l’entreprise garde l’agilité d’une PME. C’est précisément cet état d’esprit qui a eu un impact sur la gestion de la crise Covid-19 pour l’ensemble de la structure. 

 

Quels sont les clés pour résister à une crise telle que celle que nous vivons ?

Lors d’une crise, on n’invente rien mais on confirme des démarches importantes. Chez XLG, notre résilience à la crise s’est jouée sur trois niveaux : la proximité entre collègues, l’équipement d’outils à la pointe de la technologie et, enfin, les qualités humaines de nos équipes.

Que pouvez-vous nous dire du premier niveau, la proximité entre collaborateurs ?

La proximité des équipes, est en fait liée à la qualité et la fréquence de communication entre collègues. La communication est clé tant pour stimuler l’intelligence collective au maximum que pour se soutenir les uns les autres et apporter des solutions par rapport aux expériences vécues.

La technologie a-t-elle joué un rôle déterminant pour maintenir voire renforcer les liens interpersonnels ?

Tout à fait. Pour être proche de ses collègues, il faut aussi pouvoir s’équiper des meilleures technologies. Chez XLG nous avons installé Teams de Microsoft 365 peu de temps avant le début de la crise. Cette initiative a été très judicieuse car elle nous a permis de maintenir une connexion permanente avec les 500 employé·e·s. De plus, nous organisions des conseils d’administration en version courte tous les jours pendant le temps de midi pour faire le point sur la situation. Ainsi, nous avons pu garder un contact avec ce qui se passait sur le terrain mais aussi avec les groupes de réflexion stratégique. Ces moments de rencontre ont joué un rôle crucial afin de nous permettre de gérer la crise de la meilleure manière envisageable.

Parlons du troisième et dernier niveau : les qualités humaines dont vos équipes ont fait preuve.

Dans des périodes plus difficiles, on a besoin de pouvoir compter sur des personnes à la fois positives, intelligentes, tournées vers l’avenir et ouvertes au changement. Les crises nous poussent dans nos retranchements alors qu’il faut justement sortir de nos zones de confort. C’est avec des personnes qui ont cette capacité de remise en question permanente et de réflexion vers l’avenir qu’on peut réellement coconstruire et surmonter les difficultés. XLG est une société basée essentiellement sur les valeurs humaines.  Je suis ravi que, depuis 35 ans, nous soyons attentifs à la qualité humaine des membres de notre organisation. Cette crise a révélé à quel point c’était important et à quel point cela nous permettait de rester performants même dans des situations plus compliquées. 

En tant que CEO, quelle a été votre responsabilité la plus lourde ?

Quand on est patron d’une entreprise, on doit constamment prendre des décisions. Une décision est plus complexe quand on ne voit pas son impact sur le futur de manière claire. Les décisions à prendre sont donc plus compliquées quand on se trouve dans une zone de turbulence inédite avec une économie mondiale complètement à l’arrêt et une pandémie dont on ne comprend pas bien les effets. Dans ce contexte, les décisions étaient particulièrement difficiles à prendre car il fallait trouver un équilibre entre la santé de l’entreprise et la santé de toutes les personnes qui travaillent pour elle. Une organisation ne peut pas être pérenne si elle ne porte pas la même attention à ces deux préoccupations fondamentales. C’est un arbitrage éthique excessivement difficile à faire.

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur ces décisions ?

Nous avons énormément discuté au sujet de tous les scénarios possibles. Nous n’avons pas arrêté de nous réunir pour réfléchir aux différentes solutions de désinfection, de décontamination que l’on pouvait imaginer à la disposition de nos clients et je dois dire que beaucoup de bonnes idées en sont sorties. Nous étions animés d’un esprit d’équipe puissant. Nous avons dépensé sans compter pour équiper notre personnel d’équipements de protection individuelle. L’équilibre que nous avons trouvé me parait à postériori le plus juste entre la volonté de sauvegarder la santé de l’entreprise qui ne pouvait pas se permettre de rester à l’arrêt indéfiniment et aussi la santé de nos travailleurs qu’on ne pouvait pas se permettre de mettre en danger inutilement.

En quoi le respect de vos valeurs d’entreprise a-t-il amélioré votre résilience face à la crise ?

En tout temps, les entreprises doivent rester fidèles à leurs valeurs. Ces valeurs sont le socle de la culture d’une entreprise. Elles irriguent et reflètent le comportement de ses membres. Dès lors, il est fondamental de pouvoir les identifier, les chérir et les protéger à tout prix. 

Quelles sont celles qui guident les actions des collaborateurs de XLG ?

La culture du résultat est très importante chez XLG. Ces résultats peuvent être à la fois financiers et humains. Ils peuvent être gage de qualité ou liés à une perception d’excellente prise en charge auprès du client. Une autre valeur que nous gardons toujours en veille est l’esprit d’entreprise. L’étymologie du mot entreprise, c’est entreprendre ensemble. À notre sens, l’entreprise n’a pas de sens s’il n’en ressort pas une bienveillance et un grand bien-être de s’y retrouver ensemble avec une volonté collective de co-créer et avancer. C’est en tout cas ce qui donne du sens à mes actions au quotidien :  cette idée de créer de la valeur et de rester à l’écoute en permanence de ce que le marché et nos clients attendent de nous. 

Et vous, êtes-vous prêt·e pour demain ? 🚀

Vous occupez une fonction dirigeante ?

La gestion de la crise du Covid-19 vous a inspiré ou a accéléré des projets de transformation innovants ?

Partagez votre expérience avec la communauté Ready for Tomorrow ! 

Suivez Ready for Tomorrow